Energies Lyon 2017, le plein d'énergies

Pour tous les professionnels des énergies : décideurs, fournisseurs, institutions, collectivités...

Energies Lyon est le rendez-vous des professionnels de l'énergie, réunis en un même lieu dans le but de répondre aux besoins constants de leur domaine et d'échanger autour de solutions d'avenir. Ce salon regroupe un panel d'exposants représentatif et dynamique, ainsi qu'un solide réseau de partenaires impliqués.
Proche de grands sites nucléaires français, de centrales thermiques et hydroélectriques, ainsi que du premier pôle pétrochimique de l'Europe du Sud, Lyon bénéficie d'un tissu industriel et économique attractif et se positionne comme le lieu stratégique idéal pour un tel événement.

C'est au Parc Eurexpo que le salon Energies Lyon accueillera exposants et visiteurs les 20 et 21 septembre 2017.

Energies Lyon rassemble les entreprises spécialisées dans le domaine de l'énergie, qui ont désormais la nécessité de se renouveler et d'innover en fonction des circonstances environnementales actuelles.
A l'heure actuelle, la production française d'électricité est originaire à 82,2 % du nucléaire, 13,6 % des énergies renouvelables (dont 7,9 % pour l'hydraulique), 1,6 % du charbon, 1,3% du gaz, 1 % du fioul et 0,3 % d'autres sources.
En raison de la constante augmentation des besoins en énergies, les exposants présents sur le salon Energies Lyon proposeront aux visiteurs des produits et services innovants, adaptés à la demande actuelle et future. De nombreux métiers de l'énergie seront représentés lors de cet événement : équipement, ingénierie, prestation de services, maintenance, distribution, logistique, dans tous les domaines.
Énergie nucléaire

 En France, la principale source de production d'électricité est l'industrie nucléaire, qui couvre 82% de la production du pays. La France produit 14% de l'électricité mondiale, avec 44% des réacteurs européens en sa possession.
 Le territoire compte actuellement 58 réacteurs nucléaires en activité, pour 19 centrales exploitées avec une puissance installée de 63 gigawatts; 12 réacteurs nucléaires arrêtés; 1 réacteur en construction; 2 centrales en cours de démantèlement; 3 centres de stockage de déchets radioactifs et 1 centre de traitement du combustible usé.
 La filière nucléaire se compose d'une chaîne d'activités industrielles nucléaires : extraction et traitement des minerais, fabrication des combustibles chargés en réacteur, fonctionnement des réacteurs et conversion de l'énergie de fission en électricité ou chaleur, retraitement des combustibles nucléaires irradiés en réacteur (partiellement fissionnés), recyclage en réacteur d'une partie des combustibles irradiés, gestion des déchets nucléaires et des déchets ultimes.



Énergie thermique

 Énergie cinétique émise à partir des mouvements d'atomes ou molécules d'un corps, l'énergie thermique est produite à partir de combustibles naturels, tels que le charbon, le fioul et le gaz. Ces ressources sont brûlées dans une chaudière puis se transforment en vapeur et en eau, qui va ensuite actionner une turbine, qui va produire de l'électricité avec un générateur.
 La France compte actuellement 12 centrales thermiques à flamme.
 L'électricité mondiale d'origine thermique provient à 38% du charbon, à 15% du gaz naturel et à 9% du pétrole.
 L'énergie thermique a encore de l'avenir : selon l'Observatoire de l'Énergie, "les ressources en charbon sont estimées à plus de 200 ans, celles en gaz à plus de 60 ans, et enfin celles en pétrole à près de 40 ans".



Énergie hydraulique

 L'énergie hydraulique est l'une des premières à avoir été maîtrisée par l'Homme, tandis que l'hydroélectricité n'est apparue qu'au XIXème siècle (formation d'électricité produite par un système de turbines installées dans les cours d'eau).
 Au niveau mondial, l'énergie hydraulique est la deuxième source d'énergie renouvelable. L'électricité qu'elle génère est directement injectée dans le réseau. N'émettant pas de gaz à effet de serre, elle se positionne comme une énergie résolument compétitive.
 Les parcs les plus équipés sont détenus par la France et l'Italie. Le parc hydraulique Francais compte plus de
2500 installations, soit une production de 7 à 7,5 TWh par an.
 La construction de nouveaux sites et la réhabilitation de sites existants devraient contribuer à la hausse de ces chiffres.



Pétrochimie-gaz

 Le complexe de Fos-Berre-Lavéra représente 40% de la capacité française de production des polymères et des produits intermédiaires, se positionnant ainsi comme le 1er pôle pétrochimique de l'Europe du Sud et de Méditerranée.
 A proximité des usines pétrochimiques de la vallée du Rhône, ce complexe regroupe sur son territoire tous les leaders mondiaux du domaine, ainsi que 4 raffineries constituant le tiers de la capacité nationale.
 Grâce à une localisation favorable et une logistique multimodale importante (portuaire, fluviale, ferroviaire et routière), ce pôle pétrochimique rassemble une concentration d'entreprises facilitant la coopération et la synergie entre les établissements (utilités, propylène, oxyde d'éthylène, personnel mis à disposition...).



Énergie éolienne

Crédit photo : Vestas Mediterranean L'Europe occupe la place de 1er producteur mondial d'électricité d'origine éolienne.
 On recense environ 1 200 installations sur le territoire français, représentant une puissance totale de 8 291 MW. La capacité de production totale du pays est importante, grâce aux nombreuses côtes que la France possède. Les zones de production correspondent essentiellement aux zones les plus ventées, à proximité du littoral.
 Le pays voit chaque année environ 500 éoliennes mises en service, soit 1 000 MW, l'équivalent de la puissance d'1,5 centrale thermique.
 Le long du littoral français, on compte 6 parcs éoliens off-shore en projet.
 A l'heure actuelle, une seule éolienne de 2 MW fournit de l'électricité pour 2 000 personnes, chauffage compris.
 Les parcs éoliens continuent de se développer en France et en Europe. En termes d'innovation et de développement durable, cette source d'énergie renouvelable s'inscrit dans la politique énergétique et environnementale de l'Union Européenne.



Énergie photovoltaïque

 La France est le 6e pays producteur d'énergie photovoltaïque au niveau mondial.
 L'ensemble du territoire français compte une puissance totale raccordée de 5 702 MW pour 330 000 installations.
 Le pays enregistre une croissance constante du marché de l'énergie photovoltaïque (30 à 40% par an). On dénombre notamment 800 raccordements d'installations solaires au réseau EDF chaque mois.
 D'un point de vue mondial, la production d'énergie solaire photovoltaïque est de 1 035,9 TWh par an, soit 32 825 kWh par seconde.



Énergie marines renouvelables

 Avec des milliers de kilomètres de côtes réparties sur 4 façades maritimes (Atlantique, Méditerranée, Mer du Nord et Manche) et en Outre-Mer, et 11 millions de km2, la France détient le deuxième espace maritime au monde. Cette géographie favorable lui permet de bénéficier d'un potentiel de développement des énergies marines renouvelables parmi les plus importants d'Europe.
 Les atouts de la France pour se positionner sur ce marché d'avenir sont nombreux : une importante ressource naturelle, une capacité de recherche considérable, un tissu industriel performant et diversifié dans les domaines de l'énergie, de la filière navale, de l'exploitation du pétrole et gaz offshore...


© ENERGIES LYON 2016-